h1

Bienvenue

décembre 17, 2008

img_6092

Marion, Sophie, Camille et Julien (dans l’ordre de la photo) sont ravis de vous accueillir sur leur blog réalisé pour leurs T.P.E sur le thème de l’homme et la nature. Les deux matières concernées sont les S.E.S et la S.V.T.

Notre problématique est : « Le réchauffement climatique est-il inéluctable malgré les accords de Kyoto ? »

Pour naviguer sur le blog :

Les articles sont dans l’ordre inversé, c’est-à-dire que les plus récents se trouvent à la fin, donc pour passer aux articles suivants il faut cliquer sur le lien en bas de la page  » Entrées plus anciennes » . Les dates inscrites en haut des articles ne correspondent pas aux dates de création ni de publication, elles ont été inventées pour permettre un bon ordre de nos articles.

Sur ce, bonne visite !

h1

Introduction

décembre 16, 2008

Grâce aux avancées scientifiques, les climatologues ont commencé à expliquer et définir  certains phénomènes comme les ères glacières et le réchauffement climatique (ou réchauffement planétaire). Ces deux termes étaient uniquement utilisés dans le milieu scientifique puis ont été introduits dans le langage courant dans les années 1980.  Ce réchauffement se serait déroulé en deux phases, la première de 1910 à 1945, suivie d’une  seconde phase de 1976 à nos jours.  Ces deux dernières ont été séparées par une période de léger refroidissement.

Face à ce phénomène, quelques Etats ont décidé de réagir en créant un accord : le protocole de Kyoto, qui est le seul traité international imposant des objectifs  pour chaque pays afin de réduire les émissions de gaz a effet de serre.

h1

Définition du réchauffement climatique:

décembre 15, 2008

 

Le réchauffement climatique  correspond à l’augmentation de la température moyenne à la surface de la planète (air plus océan) il est dû aux gaz a effet de serre rejetés par les activités humaines (industries, transports…) et piégé dans l’atmosphère (en anglais: global warming).

h1

Les causes du réchauffement climatique

décembre 15, 2008


h1

Le soleil a-t-il un impact sur le réchauffement climatique?

novembre 6, 2008

– On sait que l’activité solaire varie depuis que des astronomes chinois du quatrième siècle ont observé à sa surface des tâches sombres qui apparaissent et disparaissent périodiquement.

– En effet, le rayonnement solaire influence notre climat; il apporte à la surface de la Terre la quasi-totalité de son énergie (soit 99,99%). On peut donc dire que les variabilités du soleil peuvent avoir un impact sur le changement climatique.

– On a pu observer de 1645 à 1715 une période d’ère glaciaire sur la Terre.

Les variations de luminosité du soleil ont pu dicter les changements climatiques des siècles passés, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Pour la majorité des climatologues, ainsi que la plupart des études concluent cependant que la contribution du soleil (ainsi que celle des volcans) est négligeable par rapport à celle des émissions de gaz à effet de serre emis par l’Homme.

D’après le GIEC: l’influence du soleil est négligeable par rapport a celle des émissions massives par l’augmentation de gaz à effet de serre.

soleil

 

h1

L’impact de la vie humaine sur le réchauffement climatique.

novembre 5, 2008

Selon la grande majorité des scientifiques (GIEC, PNUE…), le réchauffement climatique est en grande partie dû à l’activité humaine sur la planète.

Cette activité s’est intensifiée dans un premier temps au niveau des deux Révolutions Industrielles (XIXème siècle).  Ces deux dernières on entraîné une importante augmentation des rejets de gaz dit à effets de serre (le dioxyde de carbone, le méthane et l’oxyde nitreux), qui peuvent s’expliquer par le fait qu’un très grand nombre d’usines (très polluantes) est été construit.

« Les concentrations mondiales de dioxyde de carbone dans l’atmosphère sont passées de 280 a 379 parties par système millons (ppm) depuis la révolution industrielle » d’après le GIEC.

Puis dans un second temps (de nos jours). En effet nous assistons à une urbanisation croissante, car aujourd’hui près de la moitié de la population mondiale vit en ville ; ce qui a entraîné un essor considerable de ces dernières. Dans certaine de ces villes le rejet de dioxyde de carbone est tel que l’air est devenu irrespirable notamment la capitale de la Chine autrement dit Beijing (=Pekin). [ L’accroissement des ces villes a entraîner une destruction de l’éco-système ]. On a pu également constater que la déforestation joue un rôle très important dans le réchauffement climatique.

Nous pouvons donc en conclure que certes le soleil ainsi que l’activité volcanique joue peut-être un rôle dans le réchauffement planétaire mais que ceci n’est rien comparé à l’impact de la vie humaine sur Terre car l’Homme exploite beaucoup trop les ressources que la Terre lui fournit ce qui le conduit à détruire très rapidement l’éco-système.

centrale_electriqueUne centrale électrique symbole de l’activité humaine productrice de CO2 de nos jours.

h1

Le réchauffement climatique, principal défi du XXIem siècle

novembre 5, 2008

 D’après le graphique ci-dessous nous pouvons observer la quantité de dioxyde de carbone émise par personne selon leur pays.

On peut donc constater qu’un américain rejette  plus de CO2 qu’une personne d’un autre pays, et qu’en majorité les pays qui ont les plus forts taux d’émission de dioxyde de carbonne sont les pays du Nord.  

 graphique-scan3 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.